Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Navigation

 

  Plan du Blog

mes Vidéos

Jeux

Jeuxplus.com - Jeux gratuits

Recherche Dans Ce Blog

CULTURE/ACTUALITE

  LE COIN DU SCRIBE /خزانة الكت  

Bibliothèque en partage


    Locations of visitors to this page


  Vous trouvez ce blog intéressant ! Alors n'hésitez plus, votez pour lui sur un ou plusieurs de ces référenceurs !
Merci !

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

            

  Utile 

______

Médias 

Quelques Gadgets

27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 23:31
Je voulais depuis longtemps écrire quelques lignes sur le Sultan d'Oman : Qaboos bin Said al Said. En faisant des recherches sur son histoire, j'ai lu cet article qui, je pense, reflète la réalité.
Le monde n'étant jamais parfait, ni tout blanc ou tout noir, je suppose que, comme tous le monde, ce sultan a des défauts et fait des erreurs, mais depuis son arrivée au pouvoir en 1970, il n'a eu de cesse que d'améliorer les conditions de vie de ses sujets.
Voiçi donc un texte de Loïc Le Ribault*
sur la vie et la politique du Sultan d'Oman.
(*fondateur de la police scientifique et inventeur du silicium buvable [G5]) (1947-2007)

Sultan Said Bin Taymur (père de Qaboos)

IL ETAIT UNE FOIS...

<< Il était une fois,en Arabie,un jeune prince qui rêvait.
Qui rêvait à un monde meilleur.
Un rêve irréalisable : il voulait rendre ses sujets heureux.

 
Mais il n'avait pas de sujets. Ou du moins pas encore : son père le Sultan Said Bin Taymur régnait sur Oman en maître absolu depuis 1932.

On était en 1970, et l'homme venait de marcher sur la lune. Mais le Sultan s'opposait à tout changement de quelqu'ordre que ce fût, avait fermé les frontières du pays aux étrangers et s'opposait à toute influence extérieure.

Les portes de Muscat la capitale étaient fermées la nuit et la ville soumise au couvre-feu. Le port de lunettes, le football, la musique, la bicyclette étaient interdits. Il n'existait aucune voie de communication interne, l'industrie était inexistante. Et le Sultan avait mis en résidence surveillée son fils, dont les idées l'inquiétaient.

Le 23 juillet 1970, après un coup d'Etat sans effusion de sang, le fils destitua enfin son père et prit sa place. L'objectif du nouveau Sultan, Qaboos bin Said al Said, alors âgé de 30 ans était de faire accéder son pays à la modernité tout en en préservant le caractère et l'héritage culturel de celui-ci.

Une tâche apparemment impossible. Pour atteindre ses objectifs il s'en donna d'abord les moyens : aujourd'hui le Sultan est à la fois Chef de l'Etat, Premier Ministre ministre de la
Défense, des Finances, et des Affaires étrangères. Le Conseil des ministres compte un Premier ministre adjoint 24 ministres et 3 ministres d'Etat. Ce souverain absolu veut faire évoluer progressivement son pays vers un statut de démocratie parlementaire, mais il estime avec sagesse que les mentalités encore imprégnées de tribalisme, ne sont pas encore mûres.

En 2006, on peut dire que le Sultan a atteint son but au-delà de toutes ses espérances :
Le Sultanat d'Oman a une surface de 309,500 km, pour une population d'environ 2 millions et demi d'habitants (difficile à savoir exactement avec les Bédouins qui se promènent dans le désert...). L'Islam imprègne profondément la vie quotidienne des Omanais; pratiqué par 86 % de la population, il se rattache majoritairement ici au culte Ibadi, réputé pour sa simplicité et sa modération.

Le Sultan condamne d'ailleurs officiellement le fanatisme fondé, selon lui, sur un manque de connaissance véritable des préceptes de l'islam et générateur de violence et de haine.
La tolérance religieuse est de rigueur, et il existe en Oman plusieurs églises catholiques et temples hindous. La politique sociale est aussi marquée par la tolérance et les femmes jouent un tôle équivalent à celui des hommes dans la haute administration et la direction des entreprises. Le Sultan cultive les relations internationales et affirme son engagement pour une politique de paix et de respect des droits de l'homme.

 


En 1996, il a d'ailleurs été proposé comme candidat au Prix Nobel de la Paix, pour (selon un journaliste) avoir fait de son pays « un exemple de justice et de développement pour tout le reste du Moyen-Orient, et une grande partie du monde entier ».

Il joue aussi un rôle très important dans la recherche de solutions pacifiques aux problèmes du Golfe. Les frontières d'Oman sont désormais grandes ouvertes.

Le pays est doté d'un aéroport international, d'un port de commerce moderne et le tourisme est encouragé dans le strict respect des traditions et de l'environnement.

On trouve des chaînes de radio (depuis 1970), un réseau de télévision (depuis 1974), un réseau téléphonique ultra moderne par satellite internet (depuis 1996),et trente-cinq journaux et magazines en anglais et en arabe.

Les principaux monuments historiques (et ils sont nombreux !) ont été admirablement restaurés. Les handicapés bénéficient d'avantages fiscaux et des dons sont octroyés par l'Etat aux personnes dans le besoin. En Oman vivent environ 15 % de travailleurs immigrés (surtout Indiens et Pakistanais), qui ne font l'objet d'aucune discrimination et dont les enfants sont accueillis dans des écoles spécifiques à chaque nationalité. Le chômage est inconnu. L'impôt sur le revenu des particuliers aussi.

Chaque année le Sultan se rend dans une région différente et rencontre ses sujets qui peulent s'entretenir librement avec lui. Et, fait extraordinaire, les doléances et les suggestions justifiées sont non seulement écoutées mais aboutissent à des améliorations de la vie communautaire.

La corruption est sévèrement punie quel que soit le rang du coupable et un ministre pris récemment la main dans le sac médite actuellement sur la paille sèche de la prison.

La nature est méticuleusement protégée avec la création de nombreuses réserves naturelles, l'interdiction absolue de la chasse la protection des espèces menacées et la réintroduction d'espèces indigènes disparues...

...Toute la journée (et même la nuit) des équipes de nettoyage ramassent le moindre papier et le plus petit mégot. Les nettoyeurs exercent même en plein désert. Par comparaison avec Oman, la Suisse fait figure de pays sale et mal entretenu, c'est dire...

En 1970,on comptait 10 kilomètres de routes pavées. Aujourd'hui 8.000 km de routes asphaltées parcourent le pays dont une importante proportion à quatre voies. Il convient d'y ajouter 30.000 km de pistes nivelées et régulièrement entretenues.Sur les grands axes chaque rond-point est orné d'une décoration centrale évoquant les traditions omanaises.

De 12 lits d'hôpital en 1970, Oman en compte désormais...plus de 3.000 ! 54 hôpitaux, 118 centres médicaux, 5 polycliniques, 500 cliniques privées sont répartis dans l'ensemble du pays. Les régions les plus isolées sont desservies par des équipes de médecins à domicile. Oman est actuellement classé  par l'Organisation Mondiale de la Santé comme le 8ème pays ayant le meilleur système de santé du monde. Soins et traitements sont gratuits pour tous les Omanais et l'espérance de vie est passée de 49 ans en 1970 à 71 ans aujourd'hui.

En 1970, trois écoles primaires (strictement réservées aux garçons) hébergeaient 900 élèves. En 2006, Oman compte plus de 1.000 établissements publics d'enseignement, 123 établissements privés et un nombre d'élèves qui dépasse les 500.000. 81 % des filles et 85 % des garçons de 6 à 18 ans sont scolarisés...
La magnifique université Sultan Qaboos accueille plus de 10.000 étudiants.

Il est exceptionnel de voir un policier dans la rue et pourtant Oman est un des pays les
plus sûrs du monde
.

Voilà donc le bilan (très incomplet...) de 35 ans de pouvoir absolu du Sultan Qaboos bin Said al Said. Le 12 février 2006,le journal Times of Oman publiait en première page cette phrase magnifique du Sultan : « Nous avons encore beaucoup de rêves à réaliser ».

Pourtant, presque personne en Occident ne connaît Oman. D'ailleurs, pourquoi en parlerait-on ?

Comme le disait un journaliste « on ne fait pas un bon article avec un train qui arrive à l'heure, mais avec celui qui déraille »... C'est bien dommage. Et c'est pourquoi j'ai eu envie de parler de ce pays dont on ne parle jamais parce que c'est un pays heureux... >>

 

Loïc Le Ribault




Un seul point noir au tableau, le Sultan n'est pas marié (marié en 1976 avec une cousine, il a divorcé et n'a plus essayé, ni d'autres cousines, ni d'autres femmes) et n'a donc pas de descendant. Cela inquiète beaucoup les Omanais, car s'il y a lutte pour le pouvoir, cette tranquillité risque de ne pas durer. Il a bien pensé à sa succession : s'il venait à mourir, le nom de son successeur, nommé par lui même, serait révélé par écrit à la famille royale. Au cas ou le pays resterait trop longtemps sans dirigeant, c'est l'armée qui prendrait le pouvoir.


En savoir plus sur le Sultan Qaboos bin Said al Said :
Omanet.om (anglais/english)
Site Loïc Ribault : http://www.loic-le-ribault.com/


Merci de votre passage
Bonne fin de journée


__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Séjour à Oman :
La Route de L'encens - Sultanat d'Oman (+ diapo)
Qu'est-ce-qu'un Falaj
Le Sultan Qaboos bin Said al Said

 
_________________________________________________________________________________________________
Retour vers le Plan du Blog                                                     Retour vers la rubrique Oman Actualités/Culture

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CLAUDOT-HELLAND 10/08/2015 15:31

bonjour, et avec toute mon admiration,
j'aime beaucoup recevoir la documentation du Tourisme office de l'OMAN, toujours brillante et si belle. Hélas, je n'ai pas les moyens du trajet et du séjour.
Son Altesse est un Monsieur du Bon, du Bien et du Juste à l'égard d'un pays - de son pays bien-aimé et des habitants - qui est l'une des rares splendeurs sur Terre, une émeraude sertie dans la silice éternelle des terres aussi bien arides celles qui sont mises en valeur.
Il faudrait nous réunir pour demander et obtenir LE PRIX NOBEL DE LA PAIX, entre autres, pour avoir œuvré, avec la Puissance et l'Aide du Ciel, à la mise en valeur et au développement des capacités qui bénéficient à LA PAIX - à la générosité et à la justesse de vue de SON ALTESSE -
pour les populations et leur ELEVATION VERS LA LUMIERE.
Comment et que faire pour que SON ALTESSE puisse obtenir le PRIX NOBEL ?
--------Je prie Son Altesse de bien vouloir accueillir mes souhaits de parfaite santé et de longévité, ainsi protégé par ALLAH, qui me pardonne de l'invoquer,
et l'expression de mon plus profond respect.
ANDRE CLAUDOT-HELLAND.
Professeur retraité, jeune senior.

CLAUDOT-HELLAND Andre 16/11/2011 01:42



GOOG EVENING/THANK U FOR THIS WONDERFUL DESCRIPTION OF OMAN AS I KNOW IT IS SINCE ABOUT 35 YEARS. YES, HIS MAJESTY, QABOOS BIN SAID AL SAID DESERVES THE NOBEL PRIZE FOR PEACE AND TO BE
CONGRATULATED AS A MAN OF HIGH GENEROSITY WITH A PRAGMATIC TURN OF MIND. WHAT A PITY TO IMAGINE THAT HE HAS NO DESCENT. YOURS SINCERELY. ANDRE CLAUDOT-HELLAND./ NB : WHEN I DIE I WISH TO BE
INTERRED THERE.



michelle 16/11/2011 09:22



Hello, thanks for the comment !  Have a good day !



yolaine 28/04/2011 09:57



Oui, bien sûr, Danielle, je n'ignore pas qu'il y a du pétrole là-bas. Et je retire le mot "despote" qui paraît inaproprié !


Je me demande seulement à quoi lui sert la propriété qu'il construit tout près de chez moi,   vu qu'il n'y vient que 3 fois l'an et encore... qu'il n'a pas d'enfant et donc de
descendance digne de lui ! A un cousin qui ressemblerait à son père ?


Et cela n'engage que moi mais les habitants de Fontaine-le-Port le maire en premier ont accepté un rond-point ! A quand la mosquée ? même si ce n'est pas dans ses plan bien sûr... mais puisqu'il
semble aimer son pays, qu'il construise là-bas uniquement !


Ce n'est pas du racisme, cela me paraît inquiétant... c'est tout !


Bonne semaine - yolaine


 



yolaine 20/04/2011 08:31



Bonjour,


Je viens de lire l'article concernant le sultan. Je suis un peu étonnée mais ne demande qu'à vous croire.
Près de chez moi, il possède une propriété immense (comme beaucoup de princes arabes en France) qu'il agrandit encore et toujours depuis son arrivée en 1970.


Est-ce normal de voir tous ces despotes dans des demeures de luxe ? D'où leur viennent ces fortunes immenses ? Question idiote mais sur ce plan là, rien n'est écrit...


Cordialement,


yolaine 



michelle 27/04/2011 09:46



Bonjour Yolaine, Définition contemporaine du despote : " « souverain tyrannique », prenant des décisions arbitraires sans tenir compte de l'avis d'autrui. Une telle personne possède un pouvoir
absolu sur ceux qu'elle dirige".... LOLL, cela me rapelle quelqu'un Si je peux me permettre quelques commentaires,
le sultan Qaboos est de famille royale, comme la reine d'Angleterre, ou le prince de Monaco, eux aussi ont de grandes fortunes, sont-ce pour autant des despotes ? Un héritier du moyen-orient
a-t-il à vos yeux moins de légitimité et de droits que ceux d'Europe ?... Vous posez-vous vraiment la question d'où vient leur fortune ? Savez-vous qu'il y a du pétrole et du gaz dans ce pays ?
Connaissez-vous l'histoire de ces régions? En tout cas, je vois que les médias (soutenus par des instances bien plus puissantes) font bien leur travail de "sape" auprès du grand public.
Occupons-nous de nos despotes européens, de ceux qui font en sorte qu'en 2011 la télévision soit davantage bridée qu'en 1980, de ceux qui truffent nos rues (sous couvert de sécurité) de caméras,
ceux qui pistent nos vies via cartes à puce, occupons nous d'un pays où des personnes agées se retrouvent à la rue  faute de ressources. j'arrête là, car je monologue et ce qui est
intéressant, c'est le débat. Merci de l'intérêt porté à cet article voici le lien que vous recherchiez peut-être vers la vidéo concernant le tunnel sous
la propriété du Sultan à Fontaine-le-Port. Alors si vous lisez cette réponse, je vous souhaite une excellente journée en Seine et Marne ;-) Michelle



neinei 30/06/2008 03:19

une decouverte pour moi, il est bien ce sultant
bon lundi bisous
qing et rene
http://belgique-chine.over-blog.com

augusta 29/06/2008 22:47

merci de nous le faire découvrir....@+

:0010: soleil51:0038: 29/06/2008 12:29

Coucou, me revoilou ! ! ! Désolée pour cette absence prolongée ! !
Bonne journée et bisous du pays de Râ :0010:
@nne marie

esperance 28/06/2008 14:00

pas marié  c est pas banal pour un sultanavec tous les harems qu'il doit avoir il veut pas s'embetertres culturel ce postbises et bon week end

Présentation

Bonjour,
Le Thème principal de ce blog était l'Egypte, mais il y a tant de merveilleux endroits sur notre planète ! Vous y trouverez également des articles sur mes voyages en France et ailleurs, mes impressions sur des spectacles, des livres,... enfin, tout ce qui m'intéresse et que j'ai envie de partager.
Pour naviguer sur mon blog, rien de plus simple ! Voyagez au gré du menu, des liens et des miniatures photos, elles vous mèneront dans des endroits magnifiques. Vous pouvez également utiliser le "Plan du Blog", des liens vous permettront d'atteindre votre destination sans encombre. Pour traduire ces pages utilisez/To translate these pages use Google Translate below.
Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits. Si vous souhaitez les utiliser pour un usage autre que privé, merci de m'en faire la demande au préalable.

  Je vous souhaite une bonne visite et n’hésitez pas à laisser vos commentaires, remarques (me signaler d'éventuelles erreurs) ou critiques ou simplement me saluer 

Merci et Bonne Visite

Ecrivez-moi un mail