Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Navigation

 

  Plan du Blog

mes Vidéos

Jeux

Jeuxplus.com - Jeux gratuits

Recherche Dans Ce Blog

CULTURE/ACTUALITE

  LE COIN DU SCRIBE /خزانة الكت  

Bibliothèque en partage


    Locations of visitors to this page


  Vous trouvez ce blog intéressant ! Alors n'hésitez plus, votez pour lui sur un ou plusieurs de ces référenceurs !
Merci !

www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

            

  Utile 

______

Médias 

Quelques Gadgets

27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 02:03

Présentation de l'éditeur :

L’enfance n’est pas toujours un paradis perdu. Elle peut être, bien au contraire, un monde fait d’injustices et de frustrations. Et qu’y atil de plus terrible, pour un enfant, sinon de se voir négligé par une mère qui sait si bien adorer le frère aîné, et d’être le souffre-douleur d’une cousine tellement admirée. Par bribes, et sans pathos, le passé ressurgit. Un roman poignant et dérangeant où le lecteur assiste de l’intérieur au mécanisme qui pousse un être simple à la folie meurtrière.









Quelques mots sur l'auteur  ICI



Merci de votre visite
Bonne lecture


_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________


Retour vers le Plan du Blog                                                              Retour au sommaire de Papyrus-theque
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 01:22

l-attentat-copie-1.jpgDans un restaurant bondé de Tel-Aviv, une femme fait exploser la bombe qu'elle dissimulait sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, Israélien d'origine arabe, opère à la chaîne les innombrables victimes de cet attentat atroce. Au milieu de la nuit, on le rappelle d'urgence à l'hôpital pour lui apprendre sans ménagement que la kamikaze est sa propre femme.
Nous le suivons tout au long de se livre dans sa quête de réponses : pourquoi ne m'a t'elle rien dit, pourquoi je n'ai rien perçu, quelles étaient ses raisons, elle si douce si aimante ?

Yasmina Khadra s'est mis en tête de parcourir toutes les voies de l'enfer auxquelles mènent l'intolérance, le fanatisme et la haine. Et dans le même temps, au delà du contexte de la crise de l'Islam, il aborde avec brio les sujets universels de l'identité, du poids des rêves et des désirs et de la tentation de la facilité. (Laurence de Sainte Lumière Le MAGue Journal)

Quelques mots sur l'auteur : ICI




Bonne fin de journée
Merci de votre visite



_________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________


Retour vers le Plan du Blog                                                              Retour au sommaire de Papyrus-theque
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 00:22
les-hirondelles-de-kaboul-copie-1.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dans le Kaboul de l’an 2000, alors que les talibans font régner sur l’Afghanistan un régime atroce, quatre personnages inoubliables :

Il y a Mohsen, qui descend d’une famille de commerçants prospères que les talibans ont ruinée ; Zuneira, sa femme, sublimement belle, qui fut une enseignante brillante et qui n’a plus le droit de sortir de chez elle… Ils survivent dans des conditions morales et matérielles abominables, soutenus par l’amour qu’ils se portent et le respect qu’ils doivent à l’intelligence et à la connaissance.

Il y a aussi Atiq, qui a sincèrement adhéré à l’idéologie des talibans et qui tente d’assurer son service à la prison de Kaboul dans le respect de sa foi. Mais chaque jour est une épreuve terrible où tout ce qu’il voit et tout ce qu’on l’oblige à faire sont contraires à tout ce qu’il croit. Il y a enfin Mussarat, sa femme, qui se meurt de maladie et de désespoir.

Un geste atroce… et l’acte d’amour désespéré d’une de ces femmes qu’on appelle les « hirondelles de Kaboul ».

Désespéré, oisif, exténué, Mohsen erre dans Kaboul quand il est entouré par une foule qui s’apprête à lapider une femme adultère. Comme anesthésié par l’atmosphère hystérique qui le cerne, Mohsen va, lui aussi, balancer de toutes ses forces quelques pierres au visage de la femme enterrée jusqu’à la taille. Ce geste insensé va faire basculer le destin de tous les protagonistes dans la tragédie… jusqu’au sacrifice ultime – et vain – de Mussarat, cette femme qui donnera sa vie pour permettre à l’homme qu’elle aime de retrouver sa capacité d’aimer.


Quelques mots sur l'auteur :

Mohammed Moulessehoul est né le 10 janvier 1955 à Kenadsa (Sahara algérien) d'un père infirmier et d'une mère nomade, il est confié à une institution militaire à l'âge de neuf ans, d'où il sortira sous-lieutenant. L'armée algérienne et l'écriture ne sont pas forcément compatibles, mais sa passion est plus forte et en 1973 il termine son premier recueil HOURIA (publié en 1984).
Pendant des années, Yasmina Khadra plubliera
derrière ce pseudonyme des livres qui ont connu un succès mondial. Il décide un jour de prendre sa retraite et de se consacrer entièrement à l'écriture.
Après trente-six ans de sa vie passée dans les rangs de l'armée algérienne, il la quitte en août 2000, s'envole vers le Mexique avec sa femme et ses trois enfants en septembre, et arrive en France en janvier 2001.
Il publie alors L' ECRIVAIN et révèle son identité à la presse et au public. Parmi ses ouvrages, on peut citer entre autre MORITURI, L' AUTOMNE DES CHIMERES, A QUOI REVE LES LOUPS, COUSINE K, ou LES HIRONDELLES DE KABOUL où se déploie le 'style Khadra' alliant lyrisme, métaphores inattendues, dépouillement et poésie. Style qui atteint son apogée avec L'ATTENTAT, retenu par les jurys du Goncourt et du Renaudot en 2005.
Il fait une nouvelle fois sensation à la rentrée littéraire de septembre 2006 en plongeant au plus près du terrorisme dans LES SIRENES DE BAGDAD. 


J'ai lu bon nombre de ces livres et je vous les conseille vivement. Pour ma part j'ai préféré dans l'ordre :
l'Attentat, Les hirondelles de Kaboul, Les sirènes de Bagdad, A quoi rêve les loups, Les agneaux du seigneur, Cousine Kl'imposture des mots. 

 

Merci de votre visite et de vos commentaires

Bonne fin de journée et bonne lecture

_________________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________________

Retour vers le Plan du Blog                                                              Retour au sommaire de Papyrus-theque

 


(source Evene)

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 00:22

1930, le Caire. Ils sont plein de rêves et de grandes théories ces jeunes étudiants que sont Ma'moun Radwan, Ali Taha, Amed Badir, Mahgoub Abd el-Dayim et Ihsane Shehata. Mais la vie est dure quand on ne naît pas de bonne famille. La Belle Ihsane, va céder à la pression de sa famille, pauvre et sans scrupules, et du riche aristocrate Qasim bey Fahmi. Ali son fiancé essaye de se consoler tandis que Mahgoub prêt à tout pour s'élever socialement et gagner les faveurs de la Belle va lui, aussi accepter un marché de dupe et devenir le mari "de façade" de la Belle Ishane, tandis qu'elle restera la maîtresse du Bey.
Combien de temps va résister se couple à trois ? Peut on accepter, "à tout prix" de perdre son amour propre, ses amis, sa famille, de rentrer dans le cercle de la corruption lorsqu'on  n'est fils de fellah.

Ce livre de Naguib Mahfouz a été édité en 1945


Bien qu'il ait été écrit en 1930, ce livre ne parait pas si loin de notre 21ème siècle.

labelleducaire.jpg

Si vous l'avez lu vous aussi, n'hésitez pas à donner votre avis sur ce livre.


Merci de votre passage et bonne fin de journée


Partager cet article
Repost0
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 23:20
Papyrus est un jeune pêcheur égyptien. Il vit à l'époque des pharaons, juste après le long règne de Ramsès II.

Il a été choisi par les Dieux pour protéger l'Egypte et la princesse Théti-Chéri des forces du mal du dieu Seth. Pour cela ils lui ont confié un glaive magique.

Cette collection permet de connaitre les coutumes, les dieux, les légendes de l'Egypte antique ainsi que des civilisations Grec, Romain et Barbares.
Auteur : Lucien De Gieter
Editeur : Dupuis

 




Retrouver Papyrus sur son site : PAPYRUS   &   EGYPTINEDITE


Bonne lecture !
 
Partager cet article
Repost0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 00:42
 

Le Journal d'un Enfant dans l'Egypte Ancienne

Passez le curseur sur l'image pour visualiser le Verso de ce livre.

Auteur : Amandine Marshall
Illustrations : Jérôme Brasseur, Jean-François Péneau, Caroline Picard et Michael Welply
Éditeur : Gallimard Jeunesse (Paris)
62 pages (couverture cartonnée), 1 dépliant panoramique

De nombreux volets à soulever, des dépliants et un superbe dépliant panoramique de quatre pages révèlent de manière ludique des dessins en coupe ou des scènes légendées.
À chaque page, une mine d'informations documentaires répond aux questions des enfants.

Des albums à la couverture cartonnée fermée par une patte aimantée qui donne au livre l'aspect d'un journal intime
Format : 200 x 236 mm.

Meryrê est un jeune garçon de dix ans qui vit dans la ville de Set Maât, en Basse-Égypte, 1480 ans avant J.-C. Il vit avec son père, sa mère, sa sœur aînée et son grand-père. Il fréquente l’école où un scribe lui apprend à lire, à écrire et à connaître son histoire.

On le verra durant ses journées, ses jeux, ses discussions avec sa sœur. Il recevra de son oncle Parennefer un singe comme animal de compagnie. Son grand-père mourra et on préparera la sépulture. Sa mère enfantera d’une petite sœur. Et son père le prendra comme apprenti peintre dans les tombes des rois.

À travers toutes ces aventures, on apprend à connaître la vie d’un jeune à l’époque du Nouvel Empire, sous Pharaon Mykérinos. On voit que les Égyptiens aimaient beaucoup les animaux de compagnie. On apprend comment ils se vêtaient, comment ils se coiffaient, comment ils pêchaient, comment ils faisaient la fête et ce qu’ils mangeaient. On voit que les peuples sédentaires de cette partie de l’Égypte ancienne étaient simples, mais non illettrés : la plupart avaient fréquenté l’école et savaient lire et écrire; ils écrivaient avec des outils spécialisés sur des papyrus ou sur des blocs de bois recouverts de plâtre. On nous montre aussi le processus de momification qui permettait, selon leurs croyances, à faire vivre une seconde vie dans le pays d’Osiris. On connaît aussi les principales divinités de cette époque et on s’attarde un peu aux hiéroglyphes, découverts par Champollion.

Des volets s’ouvrent dans ce journal intime, parce que le livre est construit comme si c’était Meryrê qui l’écrivait, et on découvre toutes sortes de menus détails sur la vie des gens ordinaires, pas seulement des pharaons : on y traite de l’agriculture, entre autres.

Ce livre, très bien illustré, se fonde sur les dernières découvertes d’un village, au début du XIXe siècle, qui permirent aux archéologues et aux historiens de décrire la vie d’un enfant égyptien et de sa famille il y a 3 500 ans.

Bonne Lecture !

Partager cet article
Repost0
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 01:31

Destinée aux 7-11 ans, Sous forme de documentaires illustrés, ce livre se veut répondre à toutes les questions : pourquoi les pyramides ont-elles cette forme ? à quoi sert un sarcophage ? comment fabrique-t-on un papyrus ? C'est vrai que les pharaons épousaient leurs sœurs ? Les Egyptiens faisaient-ils déjà de la bande dessinée ? Les questions/réponses sont courtes et les annecdotes amusantes. Des quizz sont présents en bas des pages pour tester ses connaissances.

Détails sur le produit

  • Broché: 78 pages
  • de Valentine Palfrey, Annie Forgeau, Collectif
  • Couverture plastifiée
  • Editeur : Larousse (11 octobre 2006)
  • Collection : Du tac au tac
  • Langue : Français

Bonne Lecture !

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 07:26



Scénario et dessins de Jacques Martin

 

 

1ère parution : 1996

Edition : Casterman

Résumé de l'album : D'un navire arrivé au bout du grand bassin de Karnak descendent Alix et Enak. Invités par le notable Senoris, leur arrivée semble déranger les édiles égyptiens. Nos amis sont conduits jusqu'à l'ancien sanctuaire de Ramsès III. Senoris y est prisonnier. Beaucoup de choses ont changé depuis sa dernière rencontre avec Alix. Pharaon est à court d'argent. Senoris, lui, a appris la cache d'un fabuleux trésor : celui de la reine Hatchepsout, enfoui depuis quinze siècles dans un endroit inconnu. Malgré les tortures, Senoris n'a pas dévoilé la cache.
 
Agé de 12 ans le nouveau pharaon, Ptolémée -déjà ivrogne à son âge- a épousé sa propre soeur Cléopâtre. Ils apprennent la visite de nos amis au prisonnier. Sous prétexte que maintenant eux aussi connaîtraient l'emplacement du trésor, ils sont arrêtés.
 
Mais une ancienne relation va les faire évader. Avec l'aide de guerriers numides, nos amis délivrent Senoris et s'enfoncent dans le désert. Cléopâtre et son frère organisent la poursuite...
 
Nos amis parviendront-ils à échapper aux soldats lancés à leurs trousses ?.. Découvriront-ils le trésor caché ?... Qu'en feront-ils ?...
Bonne Lecture...


_________________________________________________________________________________________________
Même auteur :
Le Sphinx d'or

Le Prince du Nil  
_________________________________________________________________________________________________


Retour vers le Plan du Blog                                                              Retour au sommaire de Papyrus-theque
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 11:00

img299/4426/alixlintrepideleprincedyl7.jpg

Scénario et dessins de Jacques Martin
1ère parution : 01/05/1974
Edition : Casterman

Résumé de l'album : Un bateau accoste à Kherka, bourgade de Nubie. De nombreux dignitaires égyptiens accueillent Alix et Enak. Le vieux prince Menkhana, qui sent la mort approcher, a fait mener des enquêtes pour identifier et retrouver son successeur, un lointain petit cousin. Après de nombreuses recherches, les prêtres d'Isis ont identifié Enak en tant qu'héritier.  

 

Lors du banquet, Alix, drogué, s'écroule. A son réveil, Enak a disparu. Le général Djefer l'avise que le jeune prince est déjà en route pour Sakkara en compagnie du grand-prêtre. Alix le retrouve au palais de pharaon. Enak semble bien gardé. 

 

En réalité, cette fausse parenté a été créée par un comité de dignitaires pour attirer nos amis dans un piège. Jules César projette d'envahir l'Egypte après son retour de Gaule. La solution, à leurs yeux, est de tuer l'empereur romain. Seul quelqu'un de confiance pourra l'empoisonner : Alix. S'il ne le fait pas, Enak -retenu contre son gré- sera exécuté et lui, Alix, ne lui survivra que de peu. 

 

Alix parviendra-til à sauver son compagnon ?... Saura-t-il démanteler la conjuration ?... De quels appuis éventuels pourra-t-il bénéficier au sein de la cour d'Egypte ?...

Bonne Lecture


_________________________________________________________________________________________________
Même auteur :
Le Sphinx d'or

 O Alexandrie  
_________________________________________________________________________________________________


Retour vers le Plan du Blog                                                              Retour au sommaire de Papyrus-theque
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 00:26

img247/8533/alixlintrepidelesphinxdvx4.jpg

Auteur(s) : Jacques Martin, Alain De Kuyssche, Jean-François Charles (Illustrations) (biographie de l'auteur)
Date de 1ère parution : 01/01/1956
Editeur : Casterman
Créé en 1948, Alix est le héros d'une bande dessinée aux éditions Casterman dont les intrigues se déroulent à l'époque de Jules César à Rome, en Gaule, en Mésopotamie, en Afrique et en Asie Mineure.
Le Sphynx d'Or
Envoyé par César en Egypte pour percer le secret de la mystérieuse organisation du "Sphinx d'Or" dont la puissance s'étend jusqu'à Rome, Alix découvre que le chef de celle-ci se cache dans un temple du Haut-Nil appelé Efaoud. Il semble être en possession d'une grande fortune et dispose d'une arme terrible... inconnue des Romains.
 
C'est à l'occasion de cette mission qu'Alix fera la connaissance d'Enak, qui deviendra le compagnon fidèle de la plupart de ses aventures.
 
Résumé de l'album : Alesia est encerclée par l'armée de Jules César. La situation de Vercingétorix est désespérée, mais il garde l'espoir que d'autres chefs gaulois vont lever une armée pour le secourir.
 
Dans un village proche, les divers clans s'affrontent verbalement. Arrive Alix, fils légitime de l'ancien chef Astorix. Son but est d'intercéder auprès de César pour laisser passer une colonne de vivres aux assiégés. Mais au camp, un émissaire parti d'Alesia est intercepté. Il est porteur d'un ordre de Vercingétorix : rallier les tribus pour attaquer le camp romain et libérer Alesia. Les jours passent, dans la neige. Le siège des machines de guerre est de plus en plus pressant. Vercingétorix décide alors de rendre les armes.
 
Le jour de sa reddition, César reçoit d'un envoyé un petit sphinx en or massif accompagné d'un message. De graves événements se préparent en Egypte. Les agents romains d'Alexandrie disparaissent les uns après les autres. Alix parlant plusieurs langues, César décide de l'envoyer enquêter..
Bonne Lecture...

 


 

_________________________________________________________________________________________________
Même auteur :
Le Prince du Nil

 O Alexandrie  
_________________________________________________________________________________________________


Retour vers le Plan du Blog                                                              Retour au sommaire de Papyrus-theque
Partager cet article
Repost0

Présentation

Bonjour,
Le Thème principal de ce blog était l'Egypte, mais il y a tant de merveilleux endroits sur notre planète ! Vous y trouverez également des articles sur mes voyages en France et ailleurs, mes impressions sur des spectacles, des livres,... enfin, tout ce qui m'intéresse et que j'ai envie de partager.
Pour naviguer sur mon blog, rien de plus simple ! Voyagez au gré du menu, des liens et des miniatures photos, elles vous mèneront dans des endroits magnifiques. Vous pouvez également utiliser le "Plan du Blog", des liens vous permettront d'atteindre votre destination sans encombre. Pour traduire ces pages utilisez/To translate these pages use Google Translate below.
Les photos de ce blog ne sont pas libres de droits. Si vous souhaitez les utiliser pour un usage autre que privé, merci de m'en faire la demande au préalable.

  Je vous souhaite une bonne visite et n’hésitez pas à laisser vos commentaires, remarques (me signaler d'éventuelles erreurs) ou critiques ou simplement me saluer 

Merci et Bonne Visite

Ecrivez-moi un mail